Tout sur ma toiture : tuiles, entretien, prix

Tout sur ma toiture : tuiles, entretien, prix
Souvent oubliée, la toiture est un atout de taille pour votre maison : esthétisme, confort thermique, acoustique…
> Partager cet article         

Et si votre nouveau projet de vie était la construction d’une maison ?

Pour cela, de nombreux critères sont à prendre en compte : emplacement, matériaux, prix…

Quel type de tuiles pour ma maison ?

Chaque région dispose de ses spécifiés en termes de toitures. Les tuiles utilisées sont adaptées aux conditions météorologiques.

Il existe de nombreux types et matières de tuiles. En voici quelques-uns :

Il y a tout d’abord la tuile plate. Généralement en terre cuite, elle est très courante dans la moitié nord de la France et donc dans le bassin parisien. Ce type de tuile résiste très bien au vent, au gel et à la pluie. La tuile plate est légèrement galbée pour faciliter l’écoulement de l’eau de pluie. Elle est idéale pour couvrir les toits avec un angle de pente supérieur à 39%. Son prix est généralement situé entre 20€ et 70€ le m2.

Les tuiles mécaniques à emboîtement. Elles sont utilisées dans les régions venteuses et pluvieuses comme le Grand Est, la Normandie ou bien la Picardie. Ces tuiles sont adaptées pour les toits qui ont une pente entre 25 et 60 degrés. Les tuiles à emboîtement se clipsent entre elles et se posent facilement : c’est donc une solution très économique pour couvrir votre toit ! Le prix au m2 est compris entre 30€ et 60€. Enfin, cette tuile mécanique est légère et évacue bien l’eau de la toiture.

Les tuiles canal. Elles sont très utilisées dans les régions ensoleillées du sud de la France car leur forme facilite l’évacuation rapide de l’eau lors des nombreux orages de chaleur. La tuile canal s'installe sans difficulté sur des toits à faible pente. Ces tuiles sont assez lourdes. Le prix au m2 des tuiles canal peut varier entre 20€ et 90€.

Les tuiles romanes. Elles sont typiques du sud de la France. C’est une tuile mécanique à double emboîtement qui est assez large et lourde. Sa pose ne nécessite pas d’accroches particulières. Très galbée, elle est idéale pour les toits à faible pente mais elle peut également convenir à des toits plus pentus. Cette tuile romane assure une bonne isolation thermique et acoustique. Son prix est situé entre 25€ et 75€ le m2.

Les tuiles losangées qui sont très populaires en Baie de Somme. Elles disposent d’un losange en relief en leur centre d’où leur provient leur nom. Les dimensions de la tuile losangée sont importantes et ce type de tuile est adapté aux toits à faible et très faible pente.

Les tuiles photovoltaïques. Utilisez ces tuiles si vous souhaitez faire des économies d’énergie, réduire vos factures d’électricité et respecter l’environnement. C’est une alternative aux panneaux solaires mais son coût reste très élevée (comptez environ 950€ le m2). La pose des tuiles solaires doit être obligatoirement réalisée par un professionnel ; vous avez la possibilité de couvrir seulement une partie du toit.

Les ardoises. Elles permettent une très bonne isolation thermique, sont durables et résistent aux lichens et aux mousses. Les toitures en ardoise sont également écologiques et recyclables et elles apportent du cachet à votre maison.

Les tuiles en bois sont adoptées par tous les montagnards ! Elles disposent d’une forte résistance au vent et aux chocs, ont une durée de vie équivalente aux tuiles en terre cuite, sont légères, écologiques et garantissent une très bonne isolation thermique et phonique.

La lause est une couverture en pierre robuste et durable. Avec des tuiles en lause, votre toiture résistera longtemps aux diverses conditions climatiques. La lause permet également une isolation thermique de qualité.

Les tuiles en béton sont idéales si vous souhaitez un toit qui sort de l’ordinaire. En effet, il est possible de colorer les tuiles en béton grâce à l’ajout de pigments dans la composition de la tuile. L’inconvénient ? Ces tuiles ont une durée de vie limitée.

Les tuiles en fibre ciment sont composées de cellulose, de sable et de ciment. Ce type de toiture est écologique et économique mais présente également quelques inconvénients tels que la fragilité des tuiles et la sensibilité aux mousses.

Comment entretenir ma toiture ?

Pour que votre toiture ne perde pas son éclat des premiers jours et pour qu’elle ne s’abîme pas, pensez à la nettoyer. Faites entretenir votre toiture par un professionnel ou bien nettoyez-le vous-même en seulement 5 étapes :

1 – Vérifiez votre toiture deux fois par an : une première fois au printemps pour réparer les dommages causés pendant l’hiver et une fois à l’automne après que les feuilles soient tombées. Attention, ne réalisez pas cette opération les jours de pluie, de vent ou de grosses chaleurs, vous pourriez glisser ou bien attraper une insolation.

2 – Montez sur le toit. Pour ce faire, équipez-vous de bonnes chaussures pour ne pas déraper et d’un harnais de protection. Placez une échelle sur le bord de votre toit. Celle-ci doit dépasser d’un mètre environ au-dessus du bord du toit. Une fois en haut, fixez l’échelle avec les crochets de sécurité. Si votre échelle n’en possède pas, alors pensez à la caler au sol avant de monter. Pour plus de sécurité, travaillez à plusieurs.

3 – Démoussez les tuiles. Vous pouvez effectuer cette opération à l’aide d’un nettoyeur haute pression de type karcher. Cette solution est très efficace mais dangereuse car elle peut fragiliser les tuiles. A réaliser avec beaucoup de précautions du haut vers le bas pour l’écoulement de l’eau. La seconde solution est de démousser votre toiture à l’aide d’une brosse dure, d’eau et de savon. Attention, n’utilisez pas de la javel, cela peut attaquer votre toiture et rendre les tuiles poreuses.

4- Traitez anti-mousse et/ou hydrofuge. Une fois votre toit débarrassé des mousses et autres lichens, vous pouvez pulvériser un produit anti-mousse pour protéger votre toiture et appliquer un traitement hydrofuge pour l’imperméabiliser. Ces produits doivent être appliqués un jour de beau temps et sans vent. Le traitement hydrofuge doit sécher 24h.

5 - Nettoyez les gouttières : enlevez les feuilles mortes et les branches cassées à la main et finissez l’opération à l’aide d’un jet d’eau puissant.