RE2020 : ce qui change

RE2020 : ce qui change
La RE2020 est la prochaine réglementation environnementale qui va succéder à la RT2012 pour la construction de logements neufs.
> Partager cet article         

La RE2020, une nouvelle réglementation énergétique pour les constructions neuves

C'est finalement à partir de l'été 2021 que s'appliquera la future réglementation énergétique pour toutes les constructions neuves. Baptisée RE 2020 comme Réglementation Environnementale, elle remplace la RT 2012 qui fixait jusqu'à présent les normes thermiques d'un bâtiment neuf. Prévue dans le dernier Grenelle de l'Environnement, cette nouvelle réglementation environnementale a pour principal objectif de construire des bâtiments moins énergivores, à énergie positive. En bref, en matière de construction, une véritable transition écologique est en route afin de lutter efficacement contre le réchauffement climatique. On vous explique tout.

 

La RT2012 versus RE2020

Jusqu'à l'été 2021, les promoteurs immobiliers sont encore soumis à la RT 2012 pour la construction de logements neufs. Cette réglementation vise en priorité à respecter le label BBC (Bâtiment basse consommation) qui établit une consommation maximale à 50 kWh/m2/an. L'isolation du logement était un des éléments clés de cette réglementation thermique.

Avec la RE 2020, le gouvernement va beaucoup plus loin en imposant le recours aux énergies renouvelables, plus respectueuses de l'environnement. Et ce afin d'atteindre une consommation liée au chauffage inférieure à 12 kWhep/m2/an (kilowatt/heure d’énergie primaire par m² et par an) et une consommation totale d'énergie incluant l'eau chaude, l'éclairage...inférieure à 100 kWh/m2/an. L'enjeu de cette RE 2020 consiste à construire au final des logements à énergie positive (BEPOS) qui produisent plus d'énergie qu'ils n'en consomment.

L'objectif affiché de cette nouvelle réglementation environnementale 2020 réside aussi dans la réduction de l'émission des gaz à effet de serre.

 

Les objectifs de la RE 2020

Cette nouvelle réglementation environnementale va donc mettre en œuvre le concept de bâtiment à énergie positive pour tous les logements neufs. À travers cette nouvelle norme RE 2020, plusieurs objectifs sont poursuivis :

  • Diminuer l'impact carbone des bâtiments neufs sur tout leur cycle de vie en bannissant les matériaux et équipements qui provoquent des émissions de gaz. Comment ? D'abord en abandonnant les énergies fossiles pour utiliser les énergies décarbonées pour le chauffage, la ventilation ou l'éclairage comme l'électricité, le bois, le solaire...De même, dans la RT 2020, l'utilisation des matériaux biosourcés pour la construction des bâtiments est préconisée. Sachant qu'en France le secteur du bâtiment représente presque 25 % des émissions de CO2, l'objectif de réduire l'empreinte environnementale d'un bâtiment afin d'atteindre une forme de neutralité carbone, voulu par les pouvoirs publics, est ambitieux.
  • Améliorer les performances énergétiques des constructions neuves en travaillant entre autres sur une meilleure isolation. Les constructeurs devront avoir recours à des solutions d'isolation plus écologiques comme le bois ou la paille. Le recours à la domotique est également vivement encouragé.
  • Garantir le confort des logements en été afin de mieux résister aux épisodes de canicule qui risquent d'être plus fréquents dans les décennies à venir de par le réchauffement climatique.

 

Une entrée en vigueur repoussée

À la base prévue pour janvier 2021, l'entrée de vigueur de la RT 2020 a été repoussée à l'été 2021. En cause la crise sanitaire qui a grandement retardé et surtout rendu plus complexe le travail de concertation et de consultations mené en amont par tous les acteurs du dispositif. Ainsi, tous les textes réglementaires devraient être publiés au plus tard début 2021.