Piscine ou spa extérieur à la maison ?

Piscine ou spa extérieur à la maison ?
L’été tire à sa fin, vous souhaitez prolonger la détente à la maison et vous hésitez entre une piscine ou un spa.
> Partager cet article         

Voici quelques pistes de réflexion pour rêver et clarifier votre projet !

Faire construire une piscine

Vous avez raison, la fin de l’été est le meilleur moment pour lancer votre projet piscine. Le temps de définir votre envie, de contrôler sa faisabilité, de faire réaliser les travaux, il n’est pas rare que votre piscine ne soit prête qu’au printemps !

Tout d’abord, ayez une idée précise de son emplacement : au soleil et non exposée aux vents bien sûr, le plus loin possible des arbres pour limiter la chute des feuilles et autres branchages intempestifs. Vous souhaitez protégez votre intimité, faites en sorte que votre piscine soit à l’abri des regards du voisinage et des passants.

Aux abords de votre piscine ou de votre spa d’extérieur, étudiez divers aménagements qui vous plaisent : transats, salon de jardin, accessoires gonflables, cuisine d’été, pelouse, terrasse bois, pergola… Testez sur plans et en vue 3D, focalisez-vous aussi sur l’éclairage pour une belle ambiance fonctionnelle lors de vos soirées au bord de la piscine ou du jacuzzi.

Une piscine, oui mais de quel type ?

Vous avez maintenant en main votre première esquisse, vous pouvez consulter plusieurs professionnels répertoriés auprès de la Fédération des professionnels de la piscine et du spa.

Il existe 4 grandes familles de piscine de la plus chère à la plus économique :

La piscine en béton maçonné

C’est la plus coûteuse en terme de construction et d’entretien, il faut casser pour modifier.

Elle nécessite des fondations avec murs de parpaings et coffrage béton ainsi que la construction d’un local technique. Le carrelage et les joints se nettoient chaque année et le liner, si vous optez pour cette solution doit être changé tous les 6 ans. Ces 2 types revêtements assurent l’étanchéité et ne sont pas non plus exempts de fuite.

La piscine monocoque polyester

Différentes formes de coque piscine polyester sont proposées sur le marché. Ces coques étanches sont accessoirisables : jets massants, nage à contre-courant. Cette solution offre une réelle rapidité de mise en place après l’étape de terrassement. Votre coque peut être changée si vos besoins évoluent.

La piscine en kit enterrée ou semi-enterrée

Il convient de bien vérifier ce qui se cache derrière le mot kit. Bien que pouvant être montée soi-même, il est toujours intéressant de bénéficier des conseils et de la garantie d’un pisciniste pour une piscine en kit ou un jacuzzi d’extérieur.

La piscine hors sol

Le gros avantage : peu ou pas de travaux de terrassement.

Même avec la solution la plus économique, intégrez dans votre budget l’eau, l’électricité pour chauffer et ou filtrer l’eau, les produits de désinfection, l’obligation de sécurisation de votre bassin, les accessoires d’hivernage…

Taxe d’aménagement, déclaration de travaux, permis de construire ?

A moins de démonter votre piscine ou votre spa extérieur hors sol au bout de 3 mois ou 15 jours en zone protégée, vous n’échapperez pas à la réglementation en vigueur !

Vérifiez bien les dispositions du PLU, les arrêtés municipaux, le règlement du lotissement de votre commune car vous devrez de toute façon disposer des autorisations nécessaires et payerez sûrement une taxe d’aménagement.

Aucune déclaration de travaux en mairie n’est nécessaire pour une piscine hors sol de moins de 10m2 sauf si vous êtes en zone protégée. Au-delà, une déclaration de travaux est toujours obligatoire. Le permis de construire intervient en cas d’abri de piscine d’une hauteur supérieure à 1m80 ou lors de la construction d’une piscine de plus de 100 m2.

Disposer d’un lieu de baignade chez soi, est un réel plus pour vous, votre famille mais aussi pour la valeur de votre maison Compagnie de Construction en cas de revente.