Maison neuve et animal domestique : s’organiser

Maison neuve et animal domestique : s’organiser
Vous faites construire une maison : vérifiez les aménagements nécessaires à une cohabitation réussie avec un chat ou un chien.
> Partager cet article         

Bien sûr, les bêtises des animaux domestiques et des chats en particulier sont amusantes sur YouTube. Mais chez soi, nous cherchons à les éviter à tout prix !

Bien clôturer son terrain

Avant tout, pour votre tranquillité, offrez un lieu sécurisé à votre animal.

Un jardin clos, un portail qui se referme sans risque de blessures, une clôture suffisamment haute et enfoncée évitent que votre ami à 4 pattes ne s’échappe. Protégez votre espace pour minimiser les risques qu’il encourt à l’extérieur (circulation routière, éventuels dégâts, disparition...).

Chien et jardin : 5 points à vérifier

Si votre chien vit la plupart du temps dehors, construisez-lui une niche confortable pour le protéger du vent et des intempéries.

Pour garder un jardin propre avec un chien, apprenez-lui à faire ses besoins dans un endroit éloigné de votre maison et des habitations voisines pour réduire au maximum les nuisances olfactives.

En effet, que vous soyez propriétaire ou locataire, avoir un animal est un droit mais vous êtes responsables des désagréments olfactifs et sonores sur le voisinage.

Discutez avec vos voisins, soyez attentifs à leurs remarques, n’attendez pas leur courrier ou le constat d’huissier pour réagir : un aboiement de 5dB en journée et de 3dB la nuit constitue un trouble de la jouissance du voisinage. A noter, il arrive souvent que l’animal aboie quand vous êtes partis au travail.

Il manque d’exercice pendant vos heures d’absence et en profite pour creuser le potager ? Installez des barrières tout autour et proposez-lui un bac à sable pour faire des trous en toute impunité !

Vérifier aussi l’absence de plantes toxiques aux abords de la maison : laurier-rose, hortensias… N’utilisez pas d’anti-limaces ou de fèves de cacao pour le paillage de vos plantations.

Prévoir des passerelles maison – jardin :

Si votre chien à un accès libre au garage pendant votre absence, veillez à ce que l’antigel, les produits d’entretien soient systématiquement hors de sa portée.

Pour le chat, grimpeur aguerri, écartez la possibilité de chutes d’objet et envisagez la pose d’une chatière pour faciliter ses déplacements autour de la maison.

Les balcons ou terrasses demeurent des zones de chutes probables pour les animaux en bas âge.

Chien ou chat dans la maison

Votre chien ou votre chat doit disposer d’un espace calme réservé à l’intérieur de votre maison ou dans les dépendances comme le garage.

Ces animaux dorment beaucoup et leur couchage est primordial : un bon support matelassé convient bien à un chien. Évitez de déplacer la caisse ou le panier du chat une fois la bonne place trouvée.

Là aussi , éduquez-les dès l’emménagement et interdisez l’accès à certaines pièces de la maison.

Chiens et chats peuvent rentrer mouillés ou avec les pattes sales, le sol sur lequel ils évoluent et mangent au quotidien est forcément facile à nettoyer et à désinfecter (carrelage, dalle plastique).

Il en est de même pour tous leurs accessoires : paniers, couvertures, gamelles, bac litière, jouets…

Il est conseillé d’installer la litière dans un endroit bien ventilé.

Dans les pièces d’habitation, libérez l’espace au sol, remontez les objets décoratifs, protégez les meubles auxquels vous tenez.

Un chien qui s’ennuie va détruire ou grignoter : investissez dans un meuble à chaussures. Si les travaux de finition ne sont pas achevés, dissimulez les fils électriques dans des gaines caches spéciales.

Le chat aura un besoin naturel de faire ses griffes et de grimper, offrez-lui un arbre à chat et une boîte en carton alvéolé design.

Vivre avec des animaux, c’est aussi aspirer et laver très régulièrement pour une maison propre, saine et qui sent bon.

Maintenant que vous savez comment accueillir un chien ou un chat dans votre maison, pourquoi ne pas envisager les deux ou même un oiseau ?