Comment nettoyer la façade de sa maison ?

Comment nettoyer la façade de sa maison ?
La plupart des propriétaires réalisent l’importance d'un intérieur propre mais négligent parfois le nettoyage de leurs murs extérieurs.
> Partager cet article         

Compagnie de Construction vous guide dans cette entreprise.

Quand et pourquoi entretenir ses façades ?

Il y a de nombreuses raisons de nettoyer l'extérieur de votre maison, immeuble ou duplex.

Avec le temps, la façade de votre habitation a subi les aléas climatiques (pluie, vent, neige…) et a dû faire face à la pollution. Votre façade n’est plus aussi rayonnante qu’avant et vous avez certainement vu apparaître des taches noires, de la mousse, des champignons ou bien de la moisissure sur celle-ci. Un léger ravalement de façade est donc inévitable pour redonner une deuxième jeunesse à votre maison !

Cette opération esthétique protège également votre maison. En effet, en plus de prolonger la vie de votre peinture extérieure, ce grand nettoyage permet d’éliminer les particules des poussières et des saletés nichées dans les recoins de votre façade qui endommagent le bardage ou la maçonnerie. Enfin, prendre soin de vos murs extérieurs peut vous prévenir de problèmes plus importants que vous n’auriez jamais remarqué si ceux-ci restent sales.

La fréquence de nettoyage dépendra de nombreux facteurs : date de construction de votre maison ou matériaux utilisés. Pour le crépi, la recommandation est annuelle. A faire idéalement pendant une journée chaude, sèche, avec peu de pluie et de vent comme c’est le cas au début du printemps et à la fin de l’été.

Comment nettoyer la façade d’une maison ?

De nombreuses solutions sont disponibles : certaines sont à réaliser par des professionnels et d’autres par vous-même. Le choix de celui-ci dépendra du type de matériau, de la superficie et de l’état de votre façade mais également de votre budget.

Voici une sélection de 5 solutions pour nettoyer votre façade extérieure :

Les cristaux de soude : c’est celle qui respecte le mieux l’environnement tout en étant très opérationnelle et peu coûteuse. Elle convient parfaitement pour les façades sales et tachées par le gras. Pour faire votre mélange, versez l’équivalent d’une tasse dans un litre d’eau chaude. Avec un balai-brosse, frottez vos murs puis rincez-les abondamment.

L’eau de javel : très efficace, très économique mais également la plus dangereuse des solutions. En effet, avec l’eau de javel, vos murs extérieurs seront blanchis : plus de traces noires ni de champignons après application. Pensez tout de même à vous protéger afin de ne pas recevoir d’éclaboussures. Enfin, protégez les alentours pour protéger plantes et décorations situées près de la maison ! Diluez à 50% un bidon concentré dans de l’eau et pulvérisez le tout sur la façade. Une heure après, rincez-la à l’eau.

L’hydro gommage : est idéal pour les maisons en bois, briques, pierres ou béton. A réaliser de préférence par les professionnels du bâtiment. Cette technique consiste à pulvériser sur les murs un mélange d’eau et de sable qui élimine les saletés et les mousses.

Le nettoyeur haute pression : c’est une technique rapide et efficace. Grâce à la pression de l’eau, les salissures noires et grasses, les poussières et autres lichens disparaissent. Attention, si elle est mal réalisée, l’étanchéité du bâtiment peut être compromise. Un conseil : testez au préealable votre nettoyeur haute pression sur une petite surface non visible pour régler sa force.

Le vinaigre blanc : diluez du vinaigre blanc avec un peu d’eau pour nettoyer votre façade. Généralement utilisé pour enlever les tâches et les salissures dues à la terre, vous pouvez traiter des murs entiers avec cette technique. Plus il y a de vinaigre, plus le mélange est puissant et agit rapidement. Le rinçage de la façade est conseillé mais n’est pas obligatoire. Pour un mur encore plus net, ajoutez des cristaux de sel à la solution.

D’autres techniques sont disponibles pour nettoyer votre façade tels que le gommage, le sablage, le peeling, la nébulisation, les produits anti-mousse, l’utilisation de la potasse, de la pierre d’argile (et même du dentifrice… mais nous n'avons pas essayé !)